OURS KODIAK : TOUT SAVOIR

Ours Kodiak -

OURS KODIAK : TOUT SAVOIR

de lecture - mots

C'EST QUOI UN OURS KODIAK ?

L'Ours de Kodiak est une sous-espèce de Grizzli originaire de l'archipel de Kodiak, dans le sud-ouest de l'Alaska. Malgré sa taille imposante et sa réputation de prédateur féroce, il est généralement opportuniste et mange une grande variété d'espèces végétales et animales. Également connu sous le nom d'Ours Brun de Kodiak ou d'Ours Brun d'Alaska, il est la plus grande sous-espèce de grizzli et compte parmi les plus grands ours de la planète, juste après l'ours polaire.

Ours Kodiak

PORTRAIT DE L'OURS KODIAK 

Bien que très similaires aux autres grizzlis en terme d'intelligence, les Kodiaks sont nettement plus massifs.

L'Ours Kodiak (Ursus arctos middendorffi) ressemble beaucoup aux autres ours bruns, également appelés grizzlis (Ursus arctos). Cependant, il est nettement plus grand, pesant jusqu'à 600 kg et mesurant environ 1,5 m de haut aux épaules lorsqu'il se tient à quatre pattes. Lorsqu'il se tient sur ses pattes arrière, l'Ours Kodiak peut atteindre 3 m de haut.

Les femelles, appelées truies, sont généralement de 20 à 30 % plus petites que les mâles, que l'on appelle verrats. En revanche, la plupart des grizzlis du continent pèsent environ 115-360 kg, soit environ 40 % de moins que les Grizzlis de Kodiak.

LE SAVAIS-TU ?
La plus grande taille vérifiée pour un ours Kodiak captif était pour un spécimen qui vivait au zoo de Dakota à Bismarck, Dakota du Nord. Surnommé «Clyde», il pesait 966 kg lorsqu'il mourut en juin 1987 à l'âge de 22 ans. Selon le directeur du zoo Terry Lincoln, Clyde pesait probablement près de 1 089 kg un an plus tôt. Il avait encore une couche de graisse de 23 cm à sa mort.
L'Ours Kodiak

GRIZZLI KODIAK : DE QUELLE COULEUR EST-T-IL ?

La couleur des poils va du blond à l'orange (typiquement les femelles ou les ours des parties méridionales de l'archipel) au brun foncé. Les oursons conservent souvent un "anneau natal" blanc autour du cou pendant les premières années de leur vie. La couleur de l'ours Kodiak est similaire à celle de ses proches parents, les ours bruns d'Amérique continentale et d'Eurasie.

COMPORTEMENT DE L'OURS KODIAK 

Les ours kodiak sont généralement de nature solitaire ; cependant, lorsque la nourriture est concentrée dans de petites zones, comme le long des cours d'eau, dans les prairies et les lisières, dans les baies, ou même dans une décharge à ciel ouvert, ils se retrouvent souvent en grands groupes. On peut voir jusqu'à 60 ours simultanément sur une surface de 2,6 km carré. Afin de maximiser l'apport alimentaire dans ces zones écologiquement importantes, les ours ont appris à minimiser les combats et les interactions fatales en développant une communication complexe (tant verbale que corporelle) et une structure sociale.

Grizzli Kodiak

OURS DE KODIAK :  MODE DE VIE ET HABITAT 

Cette population de grizzlis isolée se trouve dans une petite partie du monde. On les trouve sur l'archipel de Kodiak, une série d'îles isolées dans le sud-ouest de l'Alaska. La plus grande île de l'archipel est connue sous le nom d'île de Kodiak. C'est la deuxième plus grande île des États-Unis et elle est considérée comme le cœur de l'aire de répartition de l'ours de Kodiak.

Ils vivent sur les côtes montagneuses de l'archipel de Kodiak, dans le sud-ouest de l'Alaska
Dans cette aire de répartition, les ours ne défendent pas agressivement leur territoire comme le font de nombreuses autres populations de grizzlis. De plus, leur domaine vital (130 km2 pour les truies et 250 km2 pour les verrats) est l'un des plus petits de tous les ours bruns. Cela peut être dû à la productivité unique de la zone côtière que ces ours occupent.

La nourriture étant abondante, les ours vivent en densité relativement élevée et leurs domaines vitaux se chevauchent de manière significative. Cette pénurie de nourriture, les conflits découlant de ce mode de vie sont relativement rares. En fait, pendant la montaison du saumon, il n'est pas rare de trouver des dizaines d'ours ensemble se nourrissant de poissons dans une petite zone.

Ours Kodiak Habitat

QUE MANGE L'OURS KODIAK ?

Malgré la différence de taille importante, le régime alimentaire des ours Kodiak ne diffère pas de manière significative de celui des autres ours bruns. Dans leur aire de répartition, ils sont des mangeurs opportunistes

Ces derniers vivent dans tout l'archipel, s'adaptant aux ressources locales et conservant des domaines vitaux relativement petits et des densités comparables dans la plupart des habitats. La végétation émergente et les animaux morts pendant l'hiver sont les premiers aliments que les ours Kodiak mangent au printemps.

Au fur et à mesure que l'été avance, une grande variété de végétation répond aux besoins nutritionnels jusqu'au retour du saumon. Les remontées de saumon s'étendent de mai à septembre sur la majeure partie de l'archipel et les ours consomment les cinq espèces de saumon du Pacifique qui frayent dans les cours d'eau et les lacs locaux.

À la fin de l'été et au début de l'automne, les ours Kodiak consomment plusieurs types de baies. Les ours se nourrissent également d'algues et d'invertébrés sur certaines plages tout au long de l'année.

Bien que les cerfs et les chèvres soient abondants sur l'archipel, peu d'ours de Kodiak s'en prennent activement. Les déchets fournis par la population humaine de l'île sont une autre source de nourriture disponible toute l'année. Comme le changement climatique fait mûrir les baies de sureau plus tôt, la saison des baies chevauche maintenant la saison du saumon et certains ours abandonnent le saumon pour se concentrer sur les baies.

L'hibernation typique de l'ours Kodiak a lieu entre la fin octobre et la fin juin, les truies géstantes étant parmi les premières à entrer et les dernières à quitter leur tanière la plupart des années. Les mâles sortent généralement au début du mois d'avril à la recherche de nourriture et d'un partenaire pour la saison de reproduction à venir.

Ours Kodiak Chasse

REPRODUCTION DE L'OURS KODIAK 

Les jeunes ours atteignent leur maturité sexuelle vers l'âge de 5 ans et leur taille adulte vers 6 ans, mais la plupart des truies ont environ 9 ans lorsqu'elles élèvent leur première portée de petits.

La saison des amours a lieu au début de l'été, généralement en mai et juin. Les ours kodiak sont décrits comme "monogames en série", ce qui signifie qu'ils ne s'accouplent qu'avec un seul autre ours à la fois, mais qu'ils auront plusieurs partenaires tout au long de leur vie. Pendant la saison des amours, un couple reproducteur passera plusieurs jours ou semaines ensemble, pour aboutir à la copulation.

Les oursons naissent généralement environ 8 mois plus tard, en janvier ou février. Cela se produit à l'intérieur de la tanière pendant l'hibernation de la truie. La taille moyenne d'une portée est d'environ 2 à 3 petits. À la naissance, ils pèsent généralement entre 6,8 et 9,1 kg et dépendent de leur mère pour l'allaitement. Au printemps, les oursons sortent de leur tanière et commencent à fouiller pendant que leur mère les protège avec acharnement. Les jeunes ours resteront avec leur mère pendant environ 3 ans avant de partir seuls. Les femelles s'installent souvent dans un domaine vital adjacent ou proche de celui de leur mère, tandis que les ours se déplacent généralement plus loin à la recherche de leur nouveau domaine vital.

La plupart des femelles accoucheront une fois tous les quatre ans, avec une productivité décroissante après l'âge d'environ 20 ans.

Ours Kodiak Reproduction

OURS KODIAK : UNE ESPÈCE EN VOIE DE DISPARITION ?

Le grizzli, y compris la sous-espèce Kodiak, est classé comme "préoccupation mineure" par l'UICN. Cependant, cette absence de distinction entre les sous-espèces signifie que l'étendue de la menace qui pèse sur l'ours Kodiak reste incertaine. Dans son aire de répartition, on estime qu'il y a environ 3 500 ours ou environ 700 ours par 1000 mètre carré, avec des populations apparemment en augmentation.


Les ours de Kodiak ont peu de prédateurs naturels, bien que de nombreux jeunes ours soient tués par d'autres membres de leur espèce avant qu'ils n'atteignent l'âge de l'indépendance ou peu après. Les humains chassent les kodiaks depuis des millénaires, mais pas de manière intensive jusqu'à ces dernières décennies.

Ours Kodiak Animal

À SAVOIR SUR L'OURS KODIAK 

L'un des plus grands carnivores du monde, le grizzli Kodiak a captivé l'imagination de l'humanité pendant des millénaires. Les cultures des Premières nations chassaient occasionnellement l'ours et l'ont longtemps associé à leur spiritualité et à leur culture.

OURS KODIAK : LE PLUS GRAND CARNIVORE TERRESTRE 

L'ours Kodiak rivalise en taille avec l'ours polaire, en particulier en termes de masse. Cependant, l'ours blanc aime l'eau et la glace, ce qui signifie qu'il est étiqueté comme un mammifère marin plutôt que comme un mammifère terrestre. Cela fait donc de l'Ours Kodiak le plus grand carnivore terrestre (vivant sur terre) du monde.

Ours Kodiak Maman

L'OURS KODIAK À L'ÉPOQUE PRÉHISTORIQUE

Les premiers occupants humains de l'archipel lorsque la terre était enfermée dans l' ère glaciaire se tournaient vers la mer pour leur subsistance. À cette époque, les indigènes Kodiak (Alutiiqs) chassaient occasionnellement les ours, utilisant leur viande pour se nourrir, les peaux pour les vêtements et la literie, et les dents pour la parure. Les histoires traditionnelles tournaient souvent autour de la similitude entre les ours et les humains, et autour de la nature mystique des ours Kodiak en raison de leur proximité avec le monde des esprits.

Ours Kodiak des cavernes

OURS KODIAK : RENCONTRE AVEC LES HUMAINS

En raison de leur habitat côtier isolé et accidenté, les rencontres entre les humains et les ours Kodiak ont été rares historiquement. Cependant, comme c'est le cas dans le monde entier, le développement humain continue d'empiéter sur les habitats naturels de nombreuses espèces.

L'ours Kodiak n'y fait pas exception et, malgré son isolement relatif, les récentes augmentations de la population humaine dans son aire de répartition ont également entraîné une augmentation prévisible des rencontres.

Cependant, la plupart de ces rencontres sont motivées par les humains. Les chasseurs recherchent fréquemment l'espèce rare pour en récolter la viande ou simplement la réclamer comme trophée. Il arrive aussi que les Ours Kodiak attaquent l'homme, généralement pour défendre leurs petits ou une source de nourriture.

Ours Kodiak Gros plan

CHASSE À L'OURS KODIAK ET OBSERVATION

Au cours des 20 dernières années, l'observation des ours est devenue de plus en plus populaire à Kodiak et dans d'autres régions de l'Alaska. L'endroit d'observation des ours le plus accessible sur Kodiak, Frazer River, a accueilli plus de 1100 personnes en 2007.

Le nombre de visiteurs a augmenté d'environ 10% par an et le développement de zones d'observation des ours supplémentaires sur Kodiak est prévu. En outre, d'autres possibilités d'observation des ours existent par le biais de taxis aériens, de bateaux charter, de lodge éloigné et de trekking sur l'archipel. Bien que l'observation des ours soit souvent considérée comme une utilisation «non consommatrice», elle peut avoir de graves répercussions sur les populations d'ours si elle n'est pas effectuée correctement.

La plupart des observations ont lieu aux endroits où les ours se rassemblent en raison des possibilités d'alimentation qui sont essentielles à leur survie. Si certains ours évitent ces zones parce que les gens sont là, ils risquent de ne pas avoir la graisse et les protéines dont ils ont besoin pour survivre à l'hiver prochain.

Par conséquent, l'observation non gérée des Ours Kodiak pourrait en affecter plus d'un, en particulier les truies productives avec des petits. Souvent, l'observation de l'ours et la chasse à l'ours sont considérées comme incompatibles. Même si la population d'ours est en bonne santé et que la chasse à l'ours est durable, des questions éthiques se posent, surtout si la chasse a lieu à proximité des zones d'observation et pendant ou peu de temps après la saison d'observation.

Ours Kodiak Préhistoire 

OURS KODIAK : EST OU OUEST ?

Tous les grizzlis d'Amérique du Nord ont été fusionnés en une seule espèce, Ursus arctos, par les taxonomistes. Cependant, les analyses génétiques des kodiaks ont révélé qu'ils étaient apparentés à la fois aux ours bruns de l'Alaska et à ceux de la péninsule du Kamchatka, dans l'extrême est de la Russie. Malgré ces relations, l'analyse suggère également que les Kodiaks ont été génétiquement isolés pendant au moins 10 000 à 12 000 ans depuis la dernière période glaciaire, lorsque l'aire de répartition actuelle des Ours Kodiak était moins isolée géographiquement qu'elle ne l'est aujourd'hui.

LE MOT DE LA FIN :
.

À présent, tu sais tout sur l'Ours Kodiak ! Nous espérons que cet article de blog a répondu à toutes tes questions. Si c'est le cas, n'hésites pas à laisser un commentaire ! 

Avant de partir, nous te laissons découvrir une collection entière dédiée aux Sculptures Ours

Sculptures Ours

À très vite, 

- Le Chef des Ours


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Inscris-toi pour recevoir nos meilleures offres et nouveaux produits en avant-première !